L’hebdomadaire Valeurs Actuelles donne la parole à l’essayiste britannique Douglas Murray. Dans son dernier  ouvrage “La grande déraison, race, genre, identité” (The Madness of Crowds) il démystifie les combats sociétaux de la gauche, en particulier la politique des identités. Propos recueillis par Antoine Colonna et Anne-Laure Debaecker, à découvrir intégralement dans le dernier n° du magazine.