L’effacement des mères, du féminisme à la haine de la maternité

18,00 

L’effacement des mères, du féminisme à la haine de la maternité -Eve Vaguerlant

  • Parution le 30 avril 2024
  • Pages : 192
  • Genre : Essais
  • ISBN : 9782810012114

Les femmes font de moins en moins d’enfants en France et aucune voix ne peut plus aujourd’hui s’autoriser à encourager une politique nataliste.

Eve Vaguerlant remonte dans ce livre à la source idéologique de ce tabou.

Elle montre que, dès son origine, le féminisme issu des années 1970 n’a pas seulement eu pour vocation de libérer les femmes de l’emprise de leur père et de leur mari, mais de les éloigner de la maternité. Et y a parfaitement réussi : aujourd’hui en Europe, c’est une femme sur quatre qui restera sans enfants. Mais le féminisme moderne est allé plus loin en soutenant la négation de la différence des sexes, qui pousse à rejeter en priorité la première caractéristique du féminin, à savoir la possibilité de porter la vie.

Aujourd’hui, en faisant du féminin un choix, un « ressenti », entièrement déconnecté de toute réalité biologique, les arrière-petites-filles de Mme de Beauvoir prônent une idéologie qui, à terme, niera purement et simplement la nature de l’homme et de la femme.

En s’appuyant sur les écrits de nombreux intellectuels, Eve Vaguerlant alerte sur le risque pour le combat féministe, s’il continue à refuser de voir les femmes comme des mères potentielles, de perdre tout sens en ne soutenant plus les causes qui aideraient vraiment les femmes dans leur quotidien.

 Eve Vaguerlant est agrégée, docteur en lettres et mère d'une petite fille. Enseignante dans un collège d’Ile-de-France, elle a publié en 2023 un livre-témoignage Un prof ne devrait pas dire ça (L’Artilleur).

 

 

 

Informations complémentaires

Poids 300 g
Dimensions 14 × 22 cm

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Un prof ne devrait pas dire ça

    18,00 
  • anne-sophie chazaud

    Liberté d’inexpression

    18,00