Corse matin (édition du 7 septembre) consacre une page à l’ouvrage dirigé par Olivier Battistini “Napoléon, le politique, la puissance, la grandeur”

Dieu des batailles, grand législateur, concepteur du Code civil et maître des mots, le génie de Napoléon, « poète
de l’action », rappelle celui d’Alexandre, « philosophe en armes », et celui de César, imperator et historien. Comme
« ceux qui marchent seuls », Napoléon apparaît comme un successeur d’Alexandre ou comme le dernier Romain, une
figure tragique d’un même héroïsme antique, guerrier et politique. Ce livre est issu des échanges entre des historiens
de Napoléon et Olivier Battistini, un helléniste passionné par celui qui « a remis en lumière toute une face du monde
antique, peut-être la plus définitive, la face de granit ».

Commander cet ouvrage